Skip to content
Dispositif d’aide pour les agriculteurs corses

Dispositif d’aide pour les agriculteurs corses

Afin de soutenir les agriculteurs impactés par la hausse des charges liées au conflit russo-ukrainien, deux dispositifs d’urgence, spécifiques à la Corse viennent d’être approuvé par la Commission européenne. Date limite de réception des dossiers au 30/09/2022 et date limite de paiement pour les organismes au 31/12/2022. En date du 23 juin 2022, les formulaires de demande d’aides ne sont pas encore disponibles.

 

  • Aide relative aux surcoûts de l’alimentation animale

Public cible : Sont concernés tous les éleveurs de Corse (toutes productions animales confondues, y compris les apiculteurs), ayant un numéro SIRET, en entreprise individuelle ou en société agricole.

Conditions d’éligibilités : attester d’une charge d’alimentation sur 4 mois glissants, compris entre le 16/03/2021 et le 28/02/2022 d’un minimum de 1500 € TTC.

Justificatifs obligatoires : attestation comptable ou copie de l’ensemble des factures d’achats aliments sur les 4 mois sélectionnés. Le tout, accompagné du formulaire de demande, est à envoyer à la DDTM du département du siège de l’exploitation.

Montant de l’indemnisation : le taux d’aide appliqué est de 16% du montant des charges alimentaires. Soit un minimum de 240 € et un plafond de 35 000 €. L’enveloppe régionale s’élève à 3 millions €.

Cas spécifique des nouveaux installés JA en 2022 : le calcul peut se faire sur 4 mois de charges alimentaires présentes en 2021 sur le Plan de Développement d’Entreprise.

 

  • Prise en charge des cotisations MSA

Public cible : sont concernés tous les agriculteurs de Corse, ayant un numéro SIRET, en entreprise individuelle ou en société agricole.

Conditions d’éligibilités : attester d’un surcoût de charges d’exploitations de 50% minimum entre la période du 01/03/2022 au 30/09/2022 en comparaison avec les mêmes dates de l’année 2021. Si l’exploitant a fait une demande d’aide « surcoût de l’alimentation animale », les charges alimentaires ne seront pas prises en compte dans le calcul de surcoût global de 50% de la MSA.

Justificatifs obligatoires : attestation comptable (ou attestation sur l’honneur si l’exploitant n’a pas de centre de comptabilité) ou l’ensemble des factures pouvant justifier de la hausse de 50% des charges sur les deux périodes comparées. 

Montant de l’indemnisation : prise en charge des cotisations avec un plafond de 3800 € (5000 € avec l’aide alimentation animale). Calcul de prise en charge des cotisations : (charges 2022 – charges 2021) X 30%.

EN CE MOMENT

Le crédit d’impôt investissement en Corse et aides d’État, sont-ils cumulables ?

Au cours de l’année 2022, la direction régionale des finances publiques de Corse a rejeté des demandes de CIIC porté par des exploitants agricoles au motif que les contreparties d’État
EN SAVOIR PLUS

Retour sur l’Assemblée Générale Ordinaire – AGC 2A

Le 16 novembre dernier, s’est déroulé l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Association de Gestion et de Comptabilité au domaine Cappa – F. Cappaccini à Albitreccia. « C’est la 37ème AG que j’organise
EN SAVOIR PLUS

Prix alimentaires : l’inflation progresse de 12 % sur un an en octobre

En octobre, les prix des produits alimentaires ont progressé de 12 % sur un an, après 9,9 % en septembre, d’après les données consolidées de l’Insee. L’inflation s’accélère notamment sur
EN SAVOIR PLUS

Suppression du dispositif d’exonération des cotisations patronales en faveur des travailleurs saisonniers

L’Assemblée compterait supprimer la pérennisation du TO-DE (dispositif d’exonération des cotisations patronales pour les employeurs de saisonniers agricoles), voulue par le Sénat, pour s’en tenir à la prolongation du dispositif
EN SAVOIR PLUS