Skip to content
Les grandes étapes de l’installation en agriculture

Les grandes étapes de l’installation en agriculture

Créer ou reprendre une entreprise agricole nécessite des étapes de réflexion spécifiques et la sollicitation d’acteurs qui sont différents de ceux sollicités pour la création d’une entreprise classique. CERFRANCE Corse-du-Sud vous propose un accompagnement pour vous aider à faire les bons choix.

 

S’informer au Point Accueil Installation (PAI)

Dans chaque département, le PAI accueille tous les porteurs de projets pour : l’informer sur les démarches à entreprendre pour s’installer, les personnes ressources, sur les dispositifs d’aides et d’accompagnement, l’emploi, les formations, la VA ; l’orienter vers les structures appropriées en fonction de ses besoins et de la finalisation de son pré-projet, notamment vers le centre d’élaboration du Plan de professionnalisation personnalisé (PPP) si le pré-projet est stabilisé ; l’accompagner dans la réflexion et la construction de son pré-projet de création reprise d’une exploitation agricole puis dans l’élaboration de son document d’autodiagnostic.

 

Rechercher une exploitation pour une installation individuelle ou sociétaire

Le dispositif Répertoire départ installation (RDI) : Rencontrer des cédants à la recherche de repreneurs et des sociétés à la recherche d’associé(s) ; Expertiser les conditions de reprise de l’exploitation agricole familiale ou non familiale.

D’autres structures proposent aussi un accompagnement à la recherche d’exploitation agricole. Vous pouvez ainsi faire appel à votre propre réseau (famille, amis, professionnels, voisins…), aux annonces dans la presse…

 

Se former

Une formation se choisit en fonction de son projet, de son diplôme, de ses compétences, de sa disponibilité.

Afin de se préparer au mieux à la fonction de chef d’exploitation agricole, tout porteur de projet peut demander à réaliser un plan de professionnalisation personnalisé (PPP) avec un conseiller projet et un conseiller compétences. A partir de l’autodiagnostic remis au PAI, le PPP est établi de façon personnalisée, en adaptant les actions de professionnalisation au profil et au projet du candidat (stages d’application en exploitation agricole et stages en entreprises, actions de formation continue, actions visant à l’obtention d’un diplôme conférant la capacité professionnelle).

 

Élaborer et chiffrer son projet

Le PAI oriente les porteurs de projets sur les structures locales qui peuvent les accompagner dans l’élaboration d’une étude technico-économique : évaluer la viabilité de son projet sur une prévision à 4 ans, définir un plan de financement, obtenir un accord bancaire et en complément : une étude de marché, un diagnostic de l’exploitation reprise…

 

Démarches administratives

Auprès du CFE – Centre de Formation des Entreprises puis inscription à la MSA et création d’un dossier pour obtenir l’ACCRE. A noter que pour entrer dans le parcours Jeune Agriculteur, il doit être envoyé une lettre d’intention.

 

S’installer

Obtenir l’autorisation d’exploiter auprès des DDTM (Directions départementales des territoires et de la mer), élaborer et déposer les dossiers de demande d’aides à la Chambre d’agriculture (ou autre financeur) et effectuer les démarches juridiques et sociales auprès du Centre de formalité des entreprises (CFE), de la MSA (régime de protection agricole pour l’ensemble de la profession agricole), effectuer les transferts de contrats…

 

Identification Pérenne et Généralisée

Dans le but d’assurer une traçabilité historique et géographique des animaux d’élevage. Cela permet d’identifier les animaux (si concerné).

 

Suite démarches administratives

Finaliser le dossier d’affiliation auprès de la MSA puis auprès de la DDTM/PAC réaliser la création du numéro de pacage et le dépôt de déclaration de surfaces.

 

Poursuivre mon projet

Mettre en œuvre le suivi individuel post-installation, le cas échéant, mettre en œuvre les financements obtenus et poursuivre sa formation continue.

EN CE MOMENT

Le crédit d’impôt investissement en Corse et aides d’État, sont-ils cumulables ?

Au cours de l’année 2022, la direction régionale des finances publiques de Corse a rejeté des demandes de CIIC porté par des exploitants agricoles au motif que les contreparties d’État
EN SAVOIR PLUS

Retour sur l’Assemblée Générale Ordinaire – AGC 2A

Le 16 novembre dernier, s’est déroulé l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Association de Gestion et de Comptabilité au domaine Cappa – F. Cappaccini à Albitreccia. « C’est la 37ème AG que j’organise
EN SAVOIR PLUS

Prix alimentaires : l’inflation progresse de 12 % sur un an en octobre

En octobre, les prix des produits alimentaires ont progressé de 12 % sur un an, après 9,9 % en septembre, d’après les données consolidées de l’Insee. L’inflation s’accélère notamment sur
EN SAVOIR PLUS

Suppression du dispositif d’exonération des cotisations patronales en faveur des travailleurs saisonniers

L’Assemblée compterait supprimer la pérennisation du TO-DE (dispositif d’exonération des cotisations patronales pour les employeurs de saisonniers agricoles), voulue par le Sénat, pour s’en tenir à la prolongation du dispositif
EN SAVOIR PLUS